/medias/image/9436747685bc4b6ceae7ca.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Marie-Laure Le Fourn (1995)

Portraits d'Ingénieurs

-

08/04/2017

  • Carrière : J’ai débuté ma carrière au sein du bureau d’études VISHAY en tant qu’ingénieur développement et responsable des qualifications de nouvelles sources d’approvisionnement. J’ai ensuite rejoint  le groupe THALES MICROELECTRONICS pour m’occuper du marketing achats et prendre en charge les achats de composants passifs. J’ai alors préparé et animé les négociations du Groupe au niveau mondial pour les composants passifs, en partenariat avec les achats d’ALCATEL.
En 2005, je crée OYA Sourcing, aux côtés d’Éric Deblonde. Cette société développe un service de sourcing d’achats au service de grands groupes industriels de l’électronique, de l’informatique et des télécoms. C’est l’occasion d’une forte expérience à l’international.
En 2012, je cofonde OYA LIGHT que je préside depuis cette date. OYA LIGHT est une société de 7 personnes qui conçoit et commercialise des dalles lumineuses à LED économes, efficaces, de grande qualité, personnalisables et capables de répondre à des services diversifiés. En 5 ans, OYA LIGHT est déjà devenu un spécialiste de l’installation d’une lumière « intelligente », avec un portefeuille de clients existants dans l’Industrie et dans le Tertiaire.
 
  • Ce que vous aimez dans votre job :  
Ce que j’aime c’est la nouveauté. En effet, le job est fait de découvertes dans des domaines très variés : techniques certes mais aussi découvertes dans les domaines de l’organisation de société, des finances, et bien sûr dans les relations humaines. Bref chaque jour et chaque étape de la vie de l’entreprise apportent leurs doses de nouveautés.
 
  • Pourquoi ce choix : 
Le choix de devenir entrepreneur s’est fait tout naturellement sans se poser de question. C’est juste une étape, une découverte d’un nouveau mode de fonctionnement. En attendant la prochaine expérience.
 
  • Avez-vous quelque chose à dire aux jeunes ingénieurs, aux étudiants ESEO
Ne pas avoir peur de réaliser ses rêves et de se réaliser.
Ne pas tout miser sur l’entreprise et la réussite à tout prix mais plutôt sur l’expérience que l’on souhaite vivre, ensuite tout s’enchaine naturellement.
 
  • Souvenirs de l’ESEO, du BDE, des clubs….
Avoir séché tous les cours sur la « création d’entreprise » car je ne me sentais pas du tout concernée… et enfin avoir été une piètre commerciale pour la junior entreprise.
Bref, la vie est pleine de surprises...
 

100 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'Ingénieurs

Maurice VENTURA (ESEO 1988)

User profile picture

Danièle PANHELLEUX

13 juin

Portraits d'Ingénieurs

Nicolas LEFEBVRE (ESEO 2010)

User profile picture

Danièle PANHELLEUX

11 mars

Portraits d'Ingénieurs

Christophe Travers (1991)

User profile picture

Danièle PANHELLEUX

21 février